5 effets dangereux de la privation chronique de sommeil

By novembre 7, 2018Okategoriserade
Share this:

Ne rien manger d’autre que des aliments malsains nuit à notre santé. Le manque d’exercice aussi, mais un manque de sommeil de qualité ne nous nuit-il pas également?

Ce problème-là n’est même pas juste. Pour la plupart d’entre nous, rencontrer des problèmes d’endormissement ou pour rester endormi n’est pas un choix. Nous ne faisons que le subir et cela mine notre santé, une nuit agitée à la fois.

À la fin de cet article, nous vous parlerons de mesures que vous pouvez prendre pour améliorer votre sommeil, mais commençons par le commencement: quelles sont les conséquences de la privation chronique de sommeil sur nous?

5. Dépression

La dépression est davantage qu’un simple «sentiment de tristesse». Dans la plupart des cas, la dépression est liée à des déséquilibres chimiques dans votre cerveau qui ne peuvent pas être corrigés par des pensées agréables ou une attitude positive. Sa prévalence est également plus élevée dans les pays développés.

Ses symptômes incluent:

  • Une sensation de «vide»
  • Une absence de plaisir lors de ses activités préférées
  • Un sentiment d’inutilité
  • Une baisse d’énergie
  • Des difficultés de concentration
  • L’indécision
  • Une faible capacité à se souvenir des choses

Ces symptômes peuvent envahir d’autres composantes de votre vie. Des relations peuvent s’en trouver affaiblies et les performances professionnelles peuvent en pâtir.
Les recherches les plus récentes commencent à suggérer qu’un manque de sommeil de qualité suffisamment élevée pourrait compter parmi ses nombreuses causes possibles.

4. Obésité

Comme dans une grande partie du monde développé, les taux d’obésité en France augmentent, puisqu’ils ont doublé entre 1995 et 2004. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en 2016, la prévalence de l’obésité en France était de 25,7%.

Le surpoids a de nombreuses causes – ouvrir le réfrigérateur entre les repas, la disponibilité accrue de repas-minute et plats préparés – mais beaucoup seraient surpris d’apprendre que la privation de sommeil en fait également partie.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, un manque de sommeil peut entraîner la prise de quelques kilos supplémentaires. Le nombre de kilos en question pourrait fort bien dépendre du degré de chronicité des perturbations de votre sommeil. Ce n’est qu’une raison de plus pour laquelle un mauvais sommeil ne doit en aucun cas être pris à la légère.

3. Troubles de l’érection

Les troubles de l’érection et les troubles sexuels sont communs chez les hommes atteints de SAOS et sont peut-être sous-évalués du fait que les individus concernés ne mentionnent peut-être pas d’eux-mêmes ces problèmes ou n’établissent pas le lien entre les deux.
Des affections comme le syndrome d’apnée du sommeil induisent des modifications hormonales, des anomalies de la régulation neurale, des dysfonctionnements endothéliaux et des changements de la perfusion microvasculaire qui peuvent causer ou contribuer au développement de troubles de l’érection.

Une quantité de sommeil suffisante est importante pour assurer la qualité de notre vie amoureuse, et le manque de sommeil ainsi que le fait de ne pas traiter une affection du sommeil sont liés à des troubles sexuels.

2. Accident vasculaire cérébral

Lorsque vous êtes victime d’un accident vasculaire cérébral, l’apport sanguin vers votre cerveau est réduit dans une certaine mesure. Lorsque cela se produit, les neurones dans votre cerveau cessent de recevoir les nutriments dont ils ont besoin pour rester en vie.

Si ces neurones ne sont pas rapidement alimentés en oxygène, ils commenceront à mourir. Cela peut se produire au bout d’à peine 4 minutes sans apport sanguin approprié.

Lorsque ces neurones meurent, ils ne sont pas remplacés. En fonction des parties du cerveau privées d’oxygène, cela peut, à long terme, avoir de graves conséquences sur ce que vous êtes capable de faire et sur la qualité de vos processus de raisonnement.

Cela ne paraît guère possible, mais si: l’un des coupables à l’origine d’un accident vasculaire est bel et bien le manque de sommeil.

1. Diabète

Le diabète de type 2 est la forme la plus commune de diabète. Si vous êtes atteint de diabète de type 2, votre corps n’utilise pas l’insuline correctement. Le diabète est une maladie chronique évolutive qui peut priver une personne d’années de bonne santé au cours de sa vie. En France, en 2012, c’était la troisième cause majeure de décès prématuré et de la perte d’années de vie en bonne santé (Source: Country statistics and global health estimates by WHO and UN partners).

Les personnes atteintes de SAOS courent un risque plus important d’être victimes de graves complications pathologiques, telles que le diabète, quand leur SAOS ne fait pas l’objet d’une prise en charge.

Si on vous a diagnostiqué un diabète ou que vous présentez des symptômes de la maladie, veillez à ne pas oublier de mentionner aussi vos habitudes de sommeil actuelles (surtout si vous ronflez). Chez beaucoup de patients, il s’agit de plus qu’un simple ronflement!

Dormez mieux grâce aux bons outils

Toutes les privations de sommeil ne se présentent sous la forme d’un refus d’aller se coucher.

Pour beaucoup d’entre nous, nous éteignons les lumières, nous roulons en boule et nous endormons – uniquement pour être réveillés de manière répétée tout au long de la nuit par le syndrome de l’apnée du sommeil.

Une mauvaise qualité de sommeil peut priver votre corps des bénéfices retirés du sommeil. Vous vous souvenez que je vous ai dit que ces conséquences n’étaient pas justes? Je ne plaisantais pas.

Si vous soupçonnez manquer de sommeil de qualité la nuit, vous êtes peut-être atteint du syndrome d’apnée du sommeil. Évoquez la possibilité de réaliser un diagnostic sommeil avec votre médecin, puis demandez à votre dentiste comment vous procurer le SomnoDent – une façon plus élégante et plus sexy de traiter votre syndrome d’apnée du sommeil.

Vous pouvez même regarder notre démo tout de suite. Cela ne prend que 90 secondes.

Share this: